Rechercher

Castle Rock (2018)

Mis à jour : 17 janv. 2019


Casting: André Holland, Bill Skarsgård, Sissy Spacek

Showrunner: Sam Shaw, Dustin Thomason

Diffusion: Hulu


Castle Rock est la nouvelle série d’anthologie qui s’inspire des œuvres de Stephen King, (lui-même producteur de la série) proposant des histoires inédites au sein de la ville fictive de Castle Rock.


La première saison raconte l’histoire d’Henry Deaver, avocat au passé trouble contraint de revenir à Castle Rock après la découverte d’un étrange individu enfermé dans la prison de Shawshank. Un pitch qui semblait intéressant pour une série au concept alléchant mais allons droit au but, Castle Rock est une déception.


Cette série attirait car elle mettait en scène un très bon casting: André Holland (Moonlight), Bill Skarsgård (Ça), Scott Glenn (The Leftovers), … Le générique aussi, intriguait beaucoup car le spectateur pouvait y voir des morceaux de pages des livres de Stephen King, géant confirmé de la littérature, sur une musique angoissante.


Malheureusement, on s’ennuie profondément pendant dix épisodes. Cela est notamment dû à des protagonistes plats voire agaçants. Aucun personnage ne risque de marquer les esprits car il est difficile de s’y attacher, même si des efforts ont été faits pour essayer de faire planer un mystère autour d’eux. Il y a l’intervention de personnages qui n’apportent rien au récit, on pensera à Diane “Jackie” Torrance, référence à l’excellent Shining mais uniquement par le patronyme car on se serait bien passé d’elle.


L’intrigue de Castle Rock est d’ailleurs assez bancale et il aurait été préférable de voir une meilleure utilisation des références des romans de King. La série introduit trop d'éléments n’ayant aucun lien les uns avec les autres pour les relier au fil des épisodes mais cela perd plus le spectateur qu’autre chose.


Les épisodes sont longs et il y a peu d’action jusqu’aux dernières minutes où les créateurs ont placé des retournements de situations abracadabrantesques pour garder le spectateur, stratégie assez irritante mais connue dans les séries foireuses. Si vous commencez Castle Rock en attendant un dénouement cohérent et surprenant, passez votre chemin car le final est décevant.


Cependant, nous avons droit à une réalisation plutôt propre qui installe une vraie ambiance (avec des décors d’une ville perdue recelant de secrets) mais celle-ci n’est pas non plus transcendante et mémorable.


En conclusion, Castle Rock est une série qui s’annonçait prometteuse et avait un vrai concept mais on en retiendra juste une déception et le goût amer d’un beau gâchis. Celle-ci voulait attirer le spectateur en y plaçant des références à Stephen King mais finalement, cela n’apporte que peu à une intrigue trop instable. Mais ne soyons pas défaitiste, la deuxième saison prévue qui racontera une nouvelle histoire pourrait surprendre.


Ecrit par Totole


0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now