Rechercher

Elite (2018)

Mis à jour : 26 mars 2019

Casting: María Pedroza, Miguel Herrán, Jaime Lorrente, Itzan Escamillia.

Showrunners: Darío Madrona, Carlos Montero

Diffusion: Netflix



Surfant sur le succès de la Casa de Papel, Netflix nous offre sa nouvelle série espagnole : Elite. Dans l’école de Las Encinas, réservée à la progéniture de l’élite espagnole, 3 élèves issus de la classe ouvrière font leur rentrée. Jusque là rien de bien original.


Mais là où la série est bluffante, c’est dans le traitement de ses personnages. Chaque protagoniste est un condensé de clichés, la garce populaire et son petit ami, le petit nouveau mignon et sympa mais naïf à s’en taper la tête contre les murs, le bodybuildé plus débile que musclé, la musulmane pratiquante qui reçoit plus de remarques racistes que de temps à l’écran et enfin la petite fille riche mais rebelle pour embêter papa.


Outre ce développement de personnages catastrophique, Elite a un goût de réchauffé. Les relations entre les élèves dans un milieu de haute bourgeoisie ne sont pas sans nous rappeler Gossip Girl en nettement moins bon.


Mais heureusement la série ne s’arrête pas là. Dans le premier épisode, nous apprenons qu’un drame a touché l’école et qu’un élève a succombé de manière tragique, ce qui nous offre de nombreuses scènes d’interrogatoires plus inutiles les une que les autres. Avec un déroulement qui nous rappelle l’excellente How to Get Away With Murder, on aurait pu s’attendre à connaître l’identité de la victime et de son bourreau dans les derniers épisodes. MAIS NON, dès le deuxième épisode nous savons quel élève à disparu. Les six épisodes restants ne sont donc que broderie en attendant la révélation du nom de l’assassin. C’est donc pendant six longs épisodes qui nous suivons la jeunesse espagnole aller à l’école, en soirée, tomber amoureuse, se trahir, tout cela avec une platitude sans nom. Et même quand nous connaissons l’identité du coupable, aucune surprise digne de ce nom, rien de transcendant.


Sinon, la réalisation est bonne sans atteindre des sommets, le jeu d’acteurs est digne des Gérard et le synopsis est une pâle copie de séries à succès.


Donc, si vous avez une longue journée de ménage devant vous ou besoin d’un bruit de fond pour vous endormir, Elite fera parfaitement l’affaire.


Netflix a déjà annoncé une Saison 2, en espérant qu’elle relève le triste niveau de la première.


Ecrit par Lyria



0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now