Rechercher

Ralph 2.0 (2019)


Réalisation : Rich Moore, Phil Johnston

Casting (VO): John C. Reilly, Sarah Silverman, Gal Gadot, …

Bande Originale: Henry Jackman


Dans ce deuxième opus, nous retrouvons Ralph et Vaneloppe qui quittent l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans l’immensité d’Internet. Ils vont devoir tout mettre en œuvre pour trouver un moyen de sauver Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vaneloppe.


Ralph 2.0 pouvait faire peur par ses bandes-annonces car nous pouvions nous attendre à une œuvre purement commerciale basée sur la surdose de références et sur le placement de produit excessif. C’est en effet un peu le cas mais Ralph 2.0 va bien au-delà de ça et propose au spectateur un moment très fun et très divertissant.

L’histoire est prenante et très bien rythmée, tout s’enchaîne assez vite. Nous retrouvons l’univers du premier film, étendu avec l’arrivée d’Internet.


La représentation d’Internet est d’ailleurs très intéressante et agréable à l’œil, nous y voyons un univers vaste et assez riche avec une vision humoristique.

Le film est bourré de références, ce qui en gênera peut-être certains. Internet est parodié avec de nombreuses blagues qui dénoncent certains aspects de cette technologie très puissante. Nous avons des critiques autour des vidéos qui font le buzz, reposant sur des critères parfois idiots.

On se moque aussi de choses comme de la recherche intuitive de notre barre de recherche, qui sera représentée par un personnage revenant à plusieurs reprises. Quelques blagues sont faites autour des pop-up intrusifs ou encore des arnaques qui nous font croire que l’on peut gagner de l’argent. Ces blagues ne semblent pas non plus gratuites, elles servent à faire avancer le récit.


Et parlons références, Disney est très connu pour s’autociter dans ses films mais cette pratique a atteint son paroxysme avec ce film. En effet, la présence des princesses Disney était un argument marketing du film, très mis en avant par la communication. Evidemment, il ne fallait pas s’attendre à les voir très longtemps mais leur présence est assez drôle. Cela montre une volonté de la part du studio de corriger le tir sur l’aspect sexiste de leurs précédents films. Une belle tentative et une preuve d’autodérision que l’on peut saluer.


Dans cette suite, c’est un plaisir de retrouver Ralph et Vaneloppe car ils sont toujours aussi attachants. Nous retrouvons aussi les autres personnages déjà présents dans le premier opus comme Felix et Calhoun mais qui seront plus en retrait dans cet épisode. En revanche, nous ferons la connaissance de nouveaux personnages très sympathiques comme Shank ou encore Yesss, la reine des algorithmes.

Le film évoque également la thématique de l’amitié. On nous présente certaines actions nuisibles que l’on peut commettre par amitié, une idée bien amenée par une métaphore autour du virus

L’animation est d’ailleurs incroyable. Tout est extrêmement détaillé comme les textures, les expressions du visages ou encore les mouvements similaires à ceux des personnages des jeux d’époque.


En conclusion, Ralph 2.0 est un film très sympathique. On passe un très bon moment dans cet univers inventif et riche où s’enchaînent blagues et références. Une belle réussite des studios Disney.

Ecrit par Totole


0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now