Rechercher

First Man (2018)

Mis à jour : 17 janv. 2019


Réalisation: Damien Chazelle

Casting: Ryan Gosling, Claire Foy, Kyle Chandler.

Bande Originale: Justin Hurwitz


Après Whiplash et La La Land, Damien Chazelle laisse de côté la musique pour se lancer à la conquête de la lune. Et cette tentative nous montre que Chazelle est devenu un des meilleurs réalisateurs du moment en l’espace de trois films.


First Man raconte l’histoire de Neil Armstrong, le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune. C’est un résumé court et simple d’un film racontant un fait dont on a (presque) tous connaissance, mais très peu de gens connaissent l’histoire d’Armstrong et de tout son parcours qui lui a permis de marquer l’Histoire.


Ce film est une très belle reconstruction historique de la conquête de la Lune. On y découvre les différentes étapes et expériences arrivant à cette finalité mais aussi les tous les sacrifices que cela a perpétré, notamment de nombreux sacrifices humains.


On se focalise bien évidemment sur Neil Armstrong qui est porté par Ryan Gosling dont le talent n’est plus à prouver. C’est un personnage très intéressant, touchant et très déterminé malgré les épreuves douloureuses de sa vie. Ryan Gosling joue une nouvelle fois un homme assez inexpressif mais qui en dit cependant, beaucoup. Chazelle se focalise beaucoup sur sa famille et ses relations avec sa femme Janet, jouée avec une très grande justesse par Claire Foy. C’est une femme d’une sagesse remarquable, juste et très compréhensive par rapport à son mari, ce qui en fait un personnage très touchant.


Le film est plutôt long, environ 2h20 mais aucun ennui ne se ressent. On ne sent aucune scène de trop et on a droit à des moments d’une intensité et d’une émotion très forte. En effet, la réalisation de First Man est à couper le souffle, il y a vraiment des plans magnifiques. On a beaucoup de plans serrés insistant sur les émotions des personnages, des plans avec de très belles lumières et d’autres plans comme fait à travers le casque d’Armstrong qui nous font voyager sur la Lune. Le montage est aussi parfait, on sent que Damien Chazelle s’est encore une fois appliqué pour nous livrer un film très puissant.

La gestion du son est aussi très importante dans ce film. Chazelle, passionné de musique, s’est une nouvelle fois beaucoup attardé sur le son. C’est d’ailleurs une nouvelle fois Justin Hurwitz (Whiplash, La La Land) qui compose la bande-originale avec des thèmes très forts, percutants et profondément émouvant.


Tout cela pour arriver aux dernières minutes du film qui sont à couper le souffle. Les scènes sur la Lune sont notamment très immersives et particulièrement intenses. Cependant, à la fin, on arrive à un climax d’une grande simplicité (pas au sens péjoratif du terme) mais qui est très chargé en émotions. Ce qui peut rappeler les derniers plans de Whiplash et La La Land, à vous de voir.


En conclusion, First Man est une incroyable claque sur beaucoup de plans (esthétique, réalisation, musical, émotionnel) qui montre que Damien Chazelle est devenu l’un des meilleurs réalisateurs de la décennie. C’est un film qui va marquer 2018 et qui risque d’être nominé aux Oscars l’an prochain, on croise les doigts.


Ecrit par Totole


32 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now