Rechercher

Les Crevettes Pailletées (2019)

Réalisation : Cédric Le Gallo, Maxime Govare

Casting : Nicolas Gob, Alban Lenoir, Michaël Abiteboul

Bande-Originale : Thomas Couzinier, Frédéric Kooshmanian



Mathias Le Goff est vice-champion du monde de natation. Après avoir tenu des propos homophobes devant les caméras, il reçoit comme sanction d’entraîner une équipe gay de water-polo pour les emmener jusqu’au championnat des Gay Games en Croatie.


Cela fait déjà un moment que le film était annoncé et la bande-annonce est arrivée assez tôt. Une bande-annonce qui présageait un film drôle mais rempli de stéréotypes. En réalité, ce n’est pas ce qu’on en retient à la fin du visionnage.


Les Crevettes Pailletées est un film drôle, touchant et humain. C’est la définition-même du feel-good movie. Il y a quelques maladresses, le début présente quelques clichés mais le long-métrage s’en défait au fur et à mesure pour par moment, jouer avec ces stéréotypes.


Il y a beaucoup d’humour dans ce film, les blagues fonctionnent très bien (comme pendant les scènes autour de la choré) même si certaines seront un peu plus lourdes (la blague du tatouage n’étant pas la plus inspirée).

Le film traite de l’homophobie, parfois avec humour, parfois de façon sérieuse sans trop s’attarder sur le sujet.


On retient surtout le périple d’une galerie de personnages très attachants.

Ils ont chacun leur personnalité, leurs problématiques et vont évoluer au fil du temps. On rit de bon cœur en les voyant s’amuser et vivre leurs diverses péripéties. Certains personnages se démarquent plus que d’autres comme Joël ou Fred. Deux personnages sortant des répliques très drôles.

Ces personnages sont portés par une poignée d’acteurs pas tellement connus mais très talentueux.


La partie road movie du film est d’ailleurs la plus intéressante car elle nous permet de mieux connaître ces personnages et de s’y attacher pleinement.

Toutes ces aventures mènent à un climax attendu mais extrêmement touchant et feel-good.


Beaucoup comparent ce film avec Le Grand Bain, sorti récemment (vous pouvez retrouver notre critique). Si on peut y voir des similarités, Les Crevettes Pailletées arrive à se démarquer notamment par ses messages sur la différence et l’acceptation.

On notera également une réalisation assez convenue mais par moment très belle. On a certaines scènes sous l’eau qui sont sublimes ou encore la scène de la station essence est magnifiquement éclairée par des lumières colorées.


Les Crevettes Pailletées est donc une belle réussite, c’est un feel-good movie drôle et touchant. Le film montre quelques maladresses et manque un peu de surprise mais on ressort avec le sourire, ayant passé un bon moment avec cette bande de personnages très attachants.


Ecrit par Totole



26 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now