Rechercher

Mme Maisel, Femme Fabuleuse (2017)

Mis à jour : 17 janv. 2019


Casting: Rachel Brosnahan, Michael Zegen, Alex Borstein, …

Showrunner: Amy Sherman-Palladino

Diffusion: Amazon


Mme Maisel, Femme Fabuleuse ou The Marvelous Mrs. Maisel en VO a été la série qui a le plus fait parlé d’elle à la dernière cérémonie des Emmys. Cela intriguait pas mal.

C’est l’histoire de Miriam Maisel dite “Midge”, mère au foyer à la fin des années 50 qui décide de se lancer dans le stand-up après avoir fait une prestation improvisée d’elle-même sur scène évoquant l’abandon inopiné de son mari. Elle va se découvrir un nouveau talent et un nouveau milieu peu accessible pour les femmes à cette époque.


C’est effectivement une série qui a un propos féministe très assumé. Mme Maisel, Femme Fabuleuse, c’est le genre de série qui pique les problèmes d'inégalités de genre avec humour et subtilité. L’idée d’avoir choisit le stand-up comme base pour la série est assez originale. C’est peu commun dans les séries télévisés et dans les films et encore moins de traiter de cette thématique dans les années 50. On en apprend d’ailleurs sur ce sujet: les humoristes célèbres de l’époque, les techniques qu’ils/elles utilisaient pour faire rire le public, etc.


La série est drôle, les scènes où Midge se produit sont des régals.

Mais c’est avant tout une série qui parle de l’émancipation de la femme à la fin des années 50. On nous montre vraiment une inégalité entre les hommes et les femmes qui irrite mais qui était pourtant vraie et qui l’est encore. Et cela est notamment montré par l’attitude du père de Midge, tourné en dérision, qui refuse de donner raison à une femme. Il y a aussi la thématique de la femme au travail qui est présente, peu commun à cette époque, notamment dans les milieux bourgeois. Le milieu de l’humour n’est évidemment pas épargné de critiques féministes dans cette série car on y voit certains travers comme l’inégal accès à la scène entre les hommes et les femmes dû notamment à un public, à l’époque, plutôt sexiste. Par exemple, on peut constater que les femmes se devaient de perdre un peu de leur intégrité et mentir sur leur identité pour être reconnue par un public parfois cruel.

Les personnages sont très attachants et portés par des acteurs talentueux qui débordent d’énergie. On pense évidemment à Midge qui est une femme à la fois pétillante, résistante et pleine de répartie mais aussi à son amie Susie qui est en quelque sorte son sidekick opposé dont la franchise est très drôle. Ces personnages sont d’ailleurs plongés dans une reconstruction très réaliste du New-York des années 50 qui se voit par les décors et par des costumes colorés.


Mme Maisel, Femme Fabuleuse est donc une très bonne série au propos très actuel car on peut constater qu’aujourd’hui, il y a encore que très peu de femmes connues dans le milieu du stand-up. C’est une série drôle qui est très agréable à regarder et dont le nombre d’épisodes (8) n’aura pas le temps de lasser. Je la conseille aux personnes amatrices de séries féministes, celles qui s’intéresse au stand-up ou tout simplement à celles qui souhaitent regarder une série courte qui fera passer un agréable moment.

Ecrit par Totole


0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now