Rechercher

Portrait de la Jeune Fille en Feu (2019)

Réalisation : Céline Sciamma

Casting : Adèle Haenel, Noémie Merlant, Valeria Golino



Portrait de la jeune fille en feu raconte l’histoire de Marianne, une peintre envoyée pour brosser le portrait de mariage de la jeune Héloïse, refusant catégoriquement de poser. Se faisant passer pour sa nouvelle dame de compagnie, Marianne passe du temps avec la jeune femme afin de l’observer pour pouvoir reproduire ses traits. Dès lors, une relation amoureuse entre les deux femmes va naître.


Remarqué à Cannes, ce film laissait planer une très grande part de mystère attisant toute curiosité. Portrait de la jeune fille en feu est un film très délicat, sensuel et incroyablement tendre. Il nous raconte cette romance impossible entre ces deux jeunes femmes qui apprennent d’elles-mêmes. Cette relation va prendre du temps à se mettre en place car Céline Sciamma a choisi un rythme assez lent sans être ennuyant pour montrer les différentes facettes des personnages, leur retenue et leur pudeur. Ce film nous transporte car nous sommes plongés dans l’intimité de ces personnages sans pour autant avoir un regard intrusif sur cette relation.

Le personnage de Marianne, artiste qui doit peindre en secret Héloïse, est très astucieux car il permet à la réalisation de se concentrer sur cette dernière, une femme très mystérieuse et froide au premier abord, avec des plans serrés sur son visage, ses mains, sa posture, etc. et montrer un double regard, celui d’une peintre qui scrute son modèle et d’une femme tombant peu à peu amoureuse.


Portrait de la jeune fille en feu est un film où l’art a une place très importante, il sert d’ailleurs un propos profondément pertinent et touchant. Céline Sciamma évoque ici son amour pour l’art : la musique, la peinture et le cinéma en montrant comment il peut avoir une place très importante chez chaque être humain et comment il peut immédiatement être évocateur.

Il y a également un propos sur la femme et sa place dans la société à l’époque montrant son absence de liberté (mariage arrangé).

Nous ressentons cela avec cet amour de l’art avec une réalisation léchée aux costumes et aux décors sublimes, mis en valeur par une photographie très douce. La musique est très peu présente dans ce film mais fait des apparitions particulièrement saisissantes lors de certaines scènes.


Les performances de Adèle Haenel et Noémie Merlant sont magnifiques, ces deux actrices transpercent l’écran avec un jeu aussi délicat qu’expressif. Il faut également souligner la bonne écriture des dialogues qui rend le jeu encore plus convaincant.


Portrait de la jeune fille en feu est un film sublime. Il est très émouvant, profond et délicat et met en scène une magnifique histoire interprétée par des actrices de talent. Certaines scènes sont particulièrement fortes et bouleversantes laissant le spectateur sans voix lors du générique.


Ecrit par Totole



0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now